Relevé d’état

Un relevé d’état consiste à quantifier et qualifier l’état de la chaussée ce qui sert de base dans la gestion de l’entretien des routes.

Le relevé d’état relatif à un réseau routier permet de:

  • Connaître l’état actuel de la chaussée et l’état du réseau dans l’ensemble.
  • Définir globalement les solutions de réfection
  • Comparer l’état entre les chaussées d’un même réseau
  • Suivre l’évolution de l’état entre deux ou plusieurs interventions

Le relevé d’état relatif à un projet (tronçon) permet de:

  • Connaître l’état actuel de la chaussée
  • Définir en détail les solutions de réfection

 

Appareils de mesure
Infralab est équipé d’un ARAN (Automatic Road ANAlyzer) pour le relevé des dégradations de surface, de la planéité longitudinale et transversale, de la macrotexture, du dévers, de la pente et des rayons courbures.

Le HWD (Heavy Weight Deflectometer) relève la portance de la chaussée au niveau d’un projet (expertises et bilan structurel). En collaboration avec nos partenaires, nous pouvons également vous proposer des relevés de la qualité antidérapante avec un SKM (Seitenkraft Messgerät) ou des relevés de portance à grand rendement avec un Déflectomètre Lacroix.

Normes
La norme SN 640 925 fixe les bases pour un relevé d’état uniforme et une transformation des caractéristiques des chaussées en valeur d’indice. Elle fixe les caractéristiques d’état (par exemple planéité longitudinale) à saisir et leur quantification. Elle définit également la transformation des valeurs d’état (par exemple Sw) par une échelle d’appréciation uniforme (indice d’état, par exemple indice I2).

Ce tableau de synthèse donne un aperçu des caractéristiques d’état et des valeurs d’état définies dans la norme ainsi que les appareils de mesure à grand rendement permettant de relever ces caractéristiques.

InfraVision
Depuis début 2014, Infralab dispose d’un application web (InfraVision) permettant de visualiser les données relevées (dégradations de surface, planéité longitudinale et transversale, dévers, pente etc) par l’ARAN.